Les virements instantanés imposés par l’UE vont-ils tuer la carte bancaire ?

 

revue de presse, à lire sur Journal du Net :

D’ici novembre 2017, les acteurs du paiement devront permettre aux particuliers de transférer des fonds en quelques secondes contre plusieurs jours aujourd’hui. De quoi marquer l’avènement du m-paiement.

En imposant l’instantanéité des virements bancaires, qui nécessitent aujourd’hui des délais de plusieurs jours, l’Union européenne pourrait complètement bouleverser les usages de paiement, favorisant le mobile au détriment de la carte bancaire. Un changement de paradigme qui remettrait en question, notamment, les sources de monétisation des banques et l’existence même d’acteurs comme Visa et Mastercard.

Rembobinons. Fin 2015, le Conseil européen des paiements fixe une feuille de route aux acteurs du paiement en vue de la mise en place d’un « système de paiements instantanés paneuropéen » dans le prolongement du SEPA, baptisée Instant Payments. Objectif : permettre aux européens d’effectuer des virements bancaires en 10 à 20 secondes, au lieu de plusieurs jours. L’Union européenne surnomme ce nouveau système « cashless cash« , car il permettra d’obtenir l’instantanéité d’un échange enmonnaie physique en passant par un virement. Le système dont les contours sont encore vagues sera affiné d’ici novembre 2016 (une concertation entre les acteurs impliqués est en cours) puis mis en œuvre au plus tard en novembre 2017.

Suivez ce lien pour lire la suite :

http://www.journaldunet.com/economie/finance/1184464-les-virements-instantanes-imposes-par-l-ue-vont-ils-tuer-la-carte-bancaire/